LadyGeek Interview : Nancy

plan-cul-limoges-suceuse

Mon premier entretien ! J’ai eu le plaisir de traîner avec Nancy hier, qui est l’une des LadyGeeks les plus cool que je connaisse. Je mentionne spécifiquement LadyGeek, parce que j’ai l’impression qu’ils sont sous-représentés dans le monde du geek, et qu’ils ne ressemblent en rien aux stéréotypes bizarres que certaines personnes ont à leur sujet.
Pourriez-vous programmer le magnétoscope quand vous étiez enfant ?
Oui, je peux régler la minuterie pour qu’elle enregistre. Je faisais Buffy à 20 h tous les samedis.
Jeu vidéo préféré ?
Final Fantasy VIII, parce que ça a fait de moi une femme. J’ai d’abord choisi la version PC parce que la boîte était très brillante. J’étais attiré par ça, puis j’ai vu le personnage principal et je suis tombé amoureux. C’était le premier jeu auquel je jouais où je voulais en savoir plus, avant qu’il s’agisse de Mario et Sonic. Celui-là, c’était des mystères, courir partout, profiter de l’intrigue, comprendre les choses. Tu n’es jamais resté coincé avec Mario à moins d’être nul.
T’as déjà écrit à un fanfic gay à ce sujet ?
Um, non. A moins que les personnages ne soient gays, pourquoi les envoyer.
Qu’est-ce qu’un bateau ?
Forcer des relations qui n’existent pas (c’est un terme fantaisiste). Je ne comprends pas cette obsession, d’autant plus que c’est souvent fait par des filles prépubères.
Pourquoi es-tu un geek ?
Parce que… ok, il y a une différence entre geek et nerd. Nerd est utilisé pour les gens qui sont bons à l’école. Le geek est peut-être bon à l’école, mais il n’a pas beaucoup d’interactions sociales. Je ne me souciais pas des interactions sociales, je passais plus de la moitié de mon temps libre sur mon ordinateur. Non seulement je jouais à des jeux, mais je passais aussi beaucoup de temps malsain à écrire des fanfics ou à faire des vidéos musicales pour des jeux. J’ai aussi un manque de honte. Beaucoup de mes copines ne veulent pas s’habiller à des conventions d’anime ou de bandes dessinées. Non seulement les geeks veulent être là, mais ils veulent se déguiser bizarrement pour attirer l’attention. Tu vois ? Pas de honte.
T’étais moche quand t’étais gosse ?
OUI ! Ma propre mère me l’a dit. Pas plus tard que la semaine dernière, elle a dit : « Mais tu vas bien maintenant. » Je pense que c’est le secret du succès, être laid au lycée, parce qu’il faut travailler pour tout ce qu’on a. Ma sœur était jolie, et on lui a tout donné.
Si vous deviez expliquer combien de vaches vous valez, quel nombre donneriez-vous et quel type de vache ?
Je serais une vache des Highlands, et j’en vaudrais 42.
Êtes-vous dépendant des boissons énergisantes, de la caféine, de la nicotine ou de toute combinaison de ces substances ?
Non, en fait, un peu d’alcool, je suppose, mais je n’appellerais pas ça une dépendance, juste un plaisir fréquent. C’est comme appeler le babyfoot une dépendance, tu vois ? Si c’est là, tu joueras.
Que pensez-vous de l’état de la geekerie féminine de nos jours ?
En fait, ça me dérange, parce que c’est devenu le nouveau rêve humide, ce qui n’est pas la direction que j’espérais qu’il prendrait. Ubisoft emploie en fait un groupe de filles sexy qui jouent à des jeux qui traînent dans les conventions. J’étais un peu dégoûté par ça, contrarié que je n’y aie pas pensé en premier. C’est censé être un secret honteux, c’est ce qui nous a plu. C’était un club restreint, et maintenant c’est cool. Mes compétences en informatique m’ont fait honte, mais maintenant c’est comme (fausse voix aiguë) « Je joue de l’ordinateur trop hahaha ».
Est-ce que tu pwn quelques n00bs ?
Je ne joue pas beaucoup aux jeux de groupe, parce que je trouve que le jeu est une sorte d’expérience religieuse, et je préfère le faire en silence. Je ne suis pas fan des jeux de groupe, à moins que ce ne soit un jeu de fête et que vous buviez, parce qu’aucune compétence n’est impliquée, il suffit de frapper l’autre avec le contrôleur plus. C’est la même raison pour laquelle je ne joue pas aux jeux PC, parce que sur un PC je suis distrait, facebook et un navigateur et quelque chose d’autre est ouvert. Je préfère la console, pas de distractions.
Tu connais d’autres filles geeks ?
Je connais des aspirants, et je connais un ou deux vrais geeks. Je ne suis pas un geek hardcore, je suis plus geek-léger. Ils existent, mais ils sont en fait super gênants, et je ne les connais pas, parce qu’ils se cachent encore dans leurs sous-sols. Les autres sont des filles qui ont battu leurs frères à Call of Duty un an, qui pensent qu’elles sont les maîtres de l’univers, et qui pensent que tous devraient s’incliner devant elles.
La Schtroumpfette a vraiment des mœurs légères, ou elle pond beaucoup d’œufs ?
C’est juste une victime de sa situation. Si vous écriviez un roman sérieux sur les Schtroumpfs, la Schtroumpfette serait l’héroïne, et son histoire serait très triste. La seule femme dans cette colonie d’hommes, elle n’a pas une très belle vie. Elle est comme une reine des abeilles, avec beaucoup de plus et de moins. Les hommes la servent, mais elle doit produire beaucoup. Une vie de servitude glamour, si vous voulez. Et regarde ce qui est arrivé à Britney.
Parmi les personnages originaux de 8 Street Fighter II, lequel est ton préféré ?
Ryu, j’avais le béguin pour lui aussi. Il était le plus sexy, surtout parce qu’il n’était pas un mutant, et Ken était blond. Je n’aime pas les blondes.
Tu veux bien prendre une photo avec le chapeau de Crapaud ?
Bien sûr.
Enfin, avez-vous un dernier commentaire à faire sur quelque chose ?
J’espère qu’aucun d’entre vous, lecteurs, ne prendra mes réponses comme une carte sur la façon d’attraper une femme, car un aspect important des dames geek est qu’elles sont toutes très très différentes. La semaine dernière, j’ai rencontré une fille qui détestait FFVIII et j’ai giflé cette salope… Je plaisante. Je suis très doux.
Alors, que penses-tu de LadyGeeks ? Vous en connaissez ? Vous en êtes un ?
Si vous avez aimé l’article, abonnez-vous à mon fil Twitter pour des articles hebdomadaires géniaux !